Mon stage de parage naturel avec Jean Zelisko

Mon stage de parage avec Jean Zelisko le 19/09/2015

stage1Depuis le temps que je rêvais de faire ce stage, ayé, je l’ai fait ! Et que de bonheur ! La journée débute vers 9h00 avec du café et de la brioche, pendant qu’on se gave déguste chacun se présente et explique la raison de sa participation au stage. Le programme du matin n’est « que » de la théorie illustrée par des diapos et des modèles que chacun manipule (coupe de pied, hipposandales etc). Me retrouver avec un pied de cheval mort entre les mains m’a un peu troublé mais j’ai vite dépassé mon appréhension. On entend souvent parler de l’os naviculaire, du basculement de la troisième phalange (fourbure) etc ! D’avoir un (vrai) pied dans ma main a rendu les choses plus concrètes.

Pendant ce temps les stagiaires en profitent pour poser leurs questions même ci celles-ci n’ont plus grand chose à voir avec le sujet (ex : je m’étale sur la communication animale et les fleurs de Bach). Vers 12h pause déjeuner tous ensemble à la bonne franquette et moment de détente ou nous apprenons à nous connaître (je découvre alors qu’une autre stagiaire à sa jument dans la même pension ou je vais m’installer prochainement).

Début d’après midi, les choses sérieuses vont commencer, Jean nous présente le matériel et son entretien puis pare un cheval devant nous : Waou mais c’est trop faciiiiile ! Je retiens pas mal de conseils, ne jamais avoir de matériel en main en prenant le pied du cheval, tenir un de nos pieds à distance afin de pouvoir s’écarter rapidement et travailler dans un ordre précis (fourchette, barres, parois). Puis… vint le moment fatidique ou c’est à nous de parer, et là… on déchante un peu ! Crotte c’est pas si simple, en plus d’avoir aucune maitrise de nos gestes il faut « porter » le cheval sur nos cuisses. Heureusement, Jean passe régulièrement auprès de chaque binôme afin de nous guider au cas par cas et prendre les choses en main si nécessaire.

Les chevaux en avaient un peu marre à la longue de se tenir sur trois membres et notre lenteur a sûrement réveiller quelques douleurs chez certains. Dans l’ensemble, je dois dire que je suis très satisfaite de cette expérience, j’ai appris énormément et je me sens prête à me lancer doucement ! Heureusement Jean passe régulièrement parer dans ma pension et pourra donc surveiller et corriger mes erreurs de débutant.

L’ambiance était bonne, c’était bon enfant bref… je suis super contente d’avoir sauté le pas !

En rentrant à la maison, grosse motivation, je commande mon matériel, il va falloir faire des choix car mon budget n’excède pas 200 euros ! Je file sur la boutique en ligne de Jean, je trouve normal de faire vivre les gens de proximité, malheureusement il va falloir que je fasse des choix car les articles que je veux ne rentre pas dans mon budget ! J’ai donc privilégié un matériel de bonne qualité sur la boutique de mon pareur et j’ai acheté mon tablier sur un site discount

blog
Une rénette gauche : 45 euros
Une rénette droite : 45 euros
Une râpe de marque Vaillant éco : 35 euros
Un manche en bois : 9,50 euros
Un tablier discount : 57,60 euros

Total : 192,10 !

Le site de Jean Zelisko : http://www.closdusaulnois.fr/
Sa boutique en ligne : http://soins-cheval.fr
Tablier discount : https://www.esprit-equitation.com/

Publicités

3 réflexions sur “Mon stage de parage naturel avec Jean Zelisko

  1. Ca semble vraiment très intéressant comme stage, il va falloir que je me penche sérieusement la dessus et voir si il ne s’en fait pas dans le coin. Bon, pour ma part, j’avoue que Coccinelle se part naturellement, je ne fais venir le maréchal que deux fois dans l’année; mais si je pouvais éviter qu’il vienne ce ne serait pas mal.

    Le matériel semble effectivement un peu cher, mais je suppose que pour bien travailler il vaut mieux avoir du bon matos. Par contre, question toute bête, mais le tablier est vraiment nécessaire??

    J'aime

    • Le tablier, je ne voulais pas en acheter mais hier j’ai compris pourquoi c’était bien d’en avoir un ! Une râpe neuve est une vraie lame à rasoir donc les cuisses ne vont pas trop aimer lol Il y a pas mal de personnes qui font sans donc je suppose que ce n’est pas « obligatoire » mais vivement recommandé 😛 Tu trouves du matériel à très bas prix, cependant je sais qu’avec ceux que j’ai acheté, je les aurais pendant des années si ce n’est pas toute ma vie !

      J'aime

      • D’accord, je comprends mieux tout d’un coup l’intérêt du tablier. 😀 Oui, le bon matériel ne se perd pas et enfin de compte cela revient moins cher sur le long terme que du bas de gamme qu’il faut changer régulièrement.

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s