S’investir dans une association

J’ai toujours rêvé de m’investir dans une association mais ces derniers mois je me disais que ce n’était pas très raisonnable en terme de temps. Soyons honnête, je travaille 35h par semaine (voir plus), j’ai une fille, un mari et bientôt un poney à gérer. Et puis parfois pour faire du bénévolat les associations demandent un C.V. depuis la petite communion.

J’ai fait ma première après-midi de « bénévolat » la semaine dernière et en rentrant à la maison je ne pensais qu’à une chose… recommencer et m’investir plus.

Dire qu’il y a un an ou moins, j’aurais adopter sans complexe chez un éleveur et maintenant… ça me parait inconcevable. Je pensais bien adopter un jour en asso mais plutôt pour trouver un deuxième loulou pour tenir compagnie à mon premier. Il y a d’abord eu l’étape « Fripouille », cette ponette adoptée par une connaissance forumesque qui m’a beaucoup touché lors de nos rencontres (mais c’était hors asso). Il y a eu ensuite la rencontre d’Aurélie, la secrétaire du refuge avec qui j’ai énormément parlé puis le déclic le 13/09 dernier ou sur un coup de tête j’ai décidé d’adopter Ficelle. Je ne l’avais même pas vu que je savais que c’était elle que je voulais, je ne sais pas pourquoi mais c’était elle.

Lorsque je suis venue le 26/09, j’ai signé les papiers tout de suite, et je me suis promis de revenir la voir avant son sevrage. Je suis donc revenue la voir le 24/10 soit un mois plus tard, j’ai proposé à Aurélie (la secrétaire) de participer à une balade poney en tant que « bénévole » et d’être sa binôme ce jour là.

J’ai juste adoré cette journée ! Le hic c’est que j’habite à 1h du refuge donc je ne peux pas me permettre d’y aller sans arrêt. La chance a encore été de mon côté puisque la présidente habite à 10 minutes de mon domicile et qu’elle est ok pour covoiturer 😀

En quelques mois, je suis devenue adhérente au refuge puis adoptante, « bénévole » et même marraine puisque j’ai décidé de parrainer Sybelle, la mère de Ficelle.

Le refuge manque cruellement de parrains/marraines, aider à sauver des chevaux c’est génial mais aider à les entretenir avant qu’ils soient adoptables c’est encore mieux ! 5 euros par mois… ce n’est pas grand chose et ça aide grandement le refuge à remettre les chevaux en état et a les pucer, vacciner, vermifuger, parer etc…

Publicités

Une réflexion sur “S’investir dans une association

  1. Et bien, tu as fait la totale! Hihi!
    Bon plus sérieusement, je suis bien contente pour toi que tout se passe bien la bas au refuge. C’est vraiment super sympa de ta part de t’être lancé dans l’aventure « bénévole » et franchement c’est une vraie aubaine que la présidente habite pas loin de chez toi! J’espere que tu auras toujours le temps d’y aller une fois ta mignonne Ficelle chez toi!

    Pour ce qui est des parrains/marraines, c’est effectivement le gros problème des refuges. Pendant deux ans j’ai été marraine, une année à GPLV et une autre aux crins de liberté. On aide comme l’on peut, à ses petits niveaux!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s